[Rapport] Le goût de la victoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Rapport] Le goût de la victoire

Message  Bolack Ironfist le Jeu 27 Juin - 15:13


Avec les quelques pièces récupérées dans les ruines durant leur retraite, Duneth décida d’investir dans l’achat d’un sang-froid auprès de contrebandiers elfes noirs. Ces bêtes féroces et terrifiantes sont difficiles à contrôler mais sous la coupe de Wyrruth, le maître des bêtes, elles représentent une force de frappe importante et leur cuir épais leur confère une résistance hors du commun. Affichant un sourire carnassier, Duneth contemple la férocité de sa nouvelle acquisition ; il a repéré un ensemble de bâtiment qui pourrait regorger de pierre magique et compte en prendre le contrôle. Assurément, son investissement sera payant.

Mais à Mordheim rien n’est si simple, une bande de répurgateurs anonyme a également jeté son dévolu sur ces bâtiments. Prenant position dans 3 des objectifs principaux, les elfes noirs laisse une simple ruine aux répurgateurs quasiment encerclés. Tandis que Khumar fait pleuvoir les carreaux sur eux, Wyrruth attend patiemment dans la cour du bâtiment adjacent ; la peur instillée par son animal et son fouet à bêtes devrait suffire à maintenir en échec la meute des répurgateurs. Mais c’était sans compter la fourberie des répurgateurs. Ces derniers font mines d’opérer un contournement des bâtiments mais seulement pour laisser le temps à leur prêtre-guerrier d’appeler la puissance de Sigmar pour les protéger de la peur. La meute fait alors volte face et s’élance sur l’autre flan de la bataille où un corps à corps s’est engagé entre la sorcière Paeline et Maas face à trois répurgateurs. Bien que la sorcière ait drainé la vie de l’un de ces malandrins, la charge des chiens de guerre sera dévastatrice. Wyrruth lance alors l’horrible sang-froid dans la bataille, appuyé par l’ombre Jorganni surgissant des ténèbres. Le seul effet de cet assaut sera d’empêcher les répurgateurs de prendre le contrôle de l’objectif. Alors que le corps à corps tourne au désavantage des esclavagistes, c’est les talents martiaux du dynasth Warheil qui sauveront la situation en abattant le prêtre-guerrier et poussant les répurgateurs à la déroute.

Les esclavagistes de Warheil goûtent enfin à la victoire. Mais ces derneirs ont subi de lourde perte avec la mort de Jorghanni, du sang froid et de leur deuxième sorcière Paeline. Le spadassin Maas quand à lui souffre d’une blessure au bras qui l’empêchera de participer à la prochaine bataille, s’est fait trainer dans les rues de la cité des damnés et dépouillé puis a été vendu aux arènes. Le combat face au gladiateur était parfaitement déséquilibré ; un colosse aguerri face au spadassin en guenilles et sans arme. Le combat fût bref. Le gladiateur fonça sur l’elfe noir et lui assena des coups féroces mais malhabiles que le spadassin esquiva aisément. Maas agrippa le guerrier à la gorge et d’une simple torsion du poignet lui brisa les cervicales. Le spadassin sort de ce combat fort de nouvelles expériences et en ayant empoché une coquette somme mais tout son équipement perdu.

Avec des pertes plus importantes que les profits, les esclavagistes savourent le goût de la victoire. Et son goût est amer…
avatar
Bolack Ironfist
Apprenti

Messages : 45
Date d'inscription : 27/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum