Campagne du Trône Ecarlate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Campagne du Trône Ecarlate

Message  darksimon le Sam 3 Déc - 12:04

bienvenu citoyens de Korvosa


Et voilà nous avons reprit nos aventures DDesque en cette belle ville de Korvosa.
Deux très bonnes scéances , ce sont déroulées dans une bonne ambiance et a permit d'intégrer les nouveaux persos dans le groupe des survivants des Lames de Korvosa.
La suite des mésaventures du groupe se situe dans le vieille ville qui se trouve en quarantaine suite à l'épidémie du voile rouge. La recherche d'un ami perdu les pousse dans cette zone livré a elle-même ou la loi du plus fort fait rage entre plusieurs groupes.
Mais je laisse mes joueurs vous raconter leurs interprétation des événements qu'ils vivent ...
Ils pourront aussi vous présenter leurs persos: l'invocateur Tsuko et sa créature interplanaire, le boo guerrier Roy Di Amon, le frèle mage Henock, le frére Akil et le fourbe demi-elfe Kyras.


Dernière édition par darksimon le Dim 4 Déc - 13:47, édité 2 fois
avatar
darksimon
Padawan

Messages : 62
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 45
Localisation : LE Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne du Trône Ecarlate

Message  sylvain le Dim 4 Déc - 13:18

Cité de Korvosa, auberge des 3 anneaux, nous retrouvons nos héros, sauveurs de la cité connus comme 'Les lames de Korvosa', Akil foie de fer (un fier prêtre nain), Kyras (demi elf roublard plutôt discret), et Orlando Mc Kannan (Inquisiteur/Moine) connu de certains milieux..
Ayant fini leur enquête sur le voile rouge, et démasqués les auteurs de cette épidémie, ils reprennent des forces, repensant aux membres du groupe perdus dans la bataille Angus (demi elf druide/barbare), Till (humain barbare) du clan Rodenback, et Shelynvar (humain barde) se proclamant le 'totem de Korvosa' Embarassed

Les survivants des Lames de Korvosa se sont réunis à l'auberge, pour évaluer les derniers événements et pour faire plus ample connaissance avec leur nouveau allié Henock (Humain magicien)
Quelques instants plus tard, Cressida Croft la maréchal de la garde de Korvosa fait son apparition accompagnée d'un humain Roy Di Amon, et très vite une autre personne nommée Tsuko (halfelin invocateur) attirée par la réputation de la tablée, se joignent à leur conversation. La maréchal enjoint toutes les personnes présentes à unir leurs forces pour faire face aux événements futurs; la reine devrait faire une allocution public le lendemain. Mais voilà pour les anciens membres du groupe des 'lames de Korvosa', des doutes sérieux s'accumulent contre le rôle de la reine dans la situation de crise actuelle de la ville.
Roy, Tsuko et Henock étant peu connus auprès de la reine, ils décident de s'y rendre.
Laissant la place à son caractère reconnu d'hésitation, la nouvelle dirigeante fière de son statut entourée du gouvernement ( la nouvelle générale Sabina Merrin, le nouveau Sénéchal Togomor) annonce la fin de l'épidémie mais surtout la prise de fonction des vierges grises et donc la dissolution de la compagnie du sable ce qui provoqua l'attaque du commandant Endrin sur la jeune reine. Cette attaque fût particulièrement surprenante, non par le tir parfait du carreau d'arbalète du commandant en plein tête de la reine, mais plutôt par le fait que celle ci n'en deécéda pas, retirant le carreau d'arbalète de la tête, soulevant le commandant du sol d'un bras et d'un geste, terrassa le fier commandant devant toute l'assemblée. Puis elle disparut magiquement grâce au concours du mage Togomor, peu après avoir ordonné aux vierges grises d'évacuer la place. Les vierges grises se mirent alors à chasser la foule présente à coup de lances..

Au lendemain de ces événements qui ont laissé le groupe dans la plus grand confusion, Cressida Croft les prévient qu'elle détient une missive de Vencarlo, un maître d'arme réputé de korvosa (également ami des lames de korvosa, et ancien mentor de Roy) leur demandant de venir le rejoindre à son académie. Celle ci étant située dans la vieille ville, mis en quarantaine depuis 1 mois, nos héros réfléchirent à un moyen de parvenir sur cet ilot surveillé par des patrouilles maritimes, et dont la seule voix d'accès non détruite est fortement gardée. Regroupant leurs ressources et leurs motivations, nos héros se lancent dans cette mission.
Usant d'invisibilité et de marche sur l'eau, grâce au support magique du groupe, ils réussirent à mettre pied sans encombre sur l'ilot en quarantaine qui se trouve dans un état déplorable. En route pour l'académie Orisini, nos amis faisant preuve d'une grande discrétion, décidèrent d'éviter un groupe d'hommes armés, ressemblant plus à des militiens. La tension du groupe, et surtout de Roy, s'accentua quand ils arrivèrent devant l'académie Orisini en ruine, comme une bonne partie des maisons du quartier. Roy proposa aussitôt de se rendre à la maison même de Vencarlo, ayant déjà été invité à celle ci, par son mentor et ami.

La bâtisse intacte de Vencarlo, semblait déserte, porte et volets fermés. Après quelques appels sans réponse, nos héros rentrèrent dans la maison, Roy en tête et sur ses gardes afin d'explorer le rez de chaussée. Mais celle ci était bien déserte. Alors que le groupe explorait un peu plus la maison, 2 humanoides cachés au premier étage s'attaquèrent au groupe, donnant lieu à un combat acharné. Durant le combat, les assaillants ne montrèrent aucune peur, et tentèrent de mettre le feu au premier étage à l'aide de poudre de feu grégeois, qu'Akil stoppa âprement avec ses créations d'eau.
Ces 2 humanoïdes dont les corps se sont désagrégés après leur mort dans une fumée rouge, furent identifiées comme des assassins de la mante rouge, groupuscule réputé et des plus mystérieux mais des plus dangereux...


Dernière édition par sylvain le Dim 4 Déc - 21:52, édité 2 fois
avatar
sylvain
Apprenti

Messages : 24
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 42
Localisation : Lomme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne du Trône Ecarlate

Message  sylvain le Dim 4 Déc - 18:12

N'ayant d'autres pistes pour retrouver Vencarlo, décision fût prise de se reposer dans sa maison, tout en montant la garde.
Au petit matin, un homme pénétra dans la maison, mais il s'agissait de Amin Jalento, un élève de Vencarlo et une connaissance de Roy. Amin expliqua au groupe ce qui se déroulait ici depuis que la quarantaine avait été appliqué sur l'ile

L'ile se retrouvait livrée à elle même, et 2 factions se partagent l'ile, les Arkonas et l' 'Empereur de Korvosa'. Les Arkonas sont une des 3 plus riche famille de Korvosa, et donc des plus influentes. L'autre est un groupe avec à sa tête une personne s'étant auto proclamée 'Empereur'. Beaucoup de rumeurs circulent à son sujet, notamment qu'il serait cannibale.
Amin raconta aussi qu'un artiste peintre assez célèbre, Salvator Hurlement, avait rendu visite à plusieurs reprises à Vencarlo, s'enfermant dans son bureau lors de leur conversation. Lors de l'une d'elle Vencarlo entra dans une colère noire, chose qui était extrêmement rare chez cet homme. Dans les jours qui s'ensuivirent, un groupe d'homme enveloppé de rouge mena un raid contre l'académie d'Orisini. Vencarlo disparut quelques temps plus tard..

Le groupe décida alors de se rendre chez Salvator Hurlement habitant 140 rue de la vague en zone contrôlée par l'Empereur. La maison de Vencarlo se situant dans la zone de la faction des Arkonas, nos héros allaient devoir franchir les barrages mis en place par ceux ci. Finalement les gardes de la faction des Arkonas, ressemblant plus à des soldats qu'à des miliciens, laissèrent sortir le groupe sans aucune difficulté. Sur leur chemin, ils firent une brève halte chez les parents de Tsuko, afin de rassurer celui ci. Ils lui ont alors confirmé que cette zone était très dangereuse, des personnes disparaissant sans aucune raison. Des maisons étaient pillées.. Nos héros poursuivirent leur mission, non sans laisser des moyens supplémentaires aux parent de Tsuko. Ils arrivèrent finalement, en se faufilant pas les ruelles, à leur destination. Après une courte exploration, la maison dans un état déplorable, s'avéra être occupée, non par Salvator Hurlement mais par une prêtresse de Zon-Kuthon, du nom de Laori Vaus , les y attendait. Tsuko et Akil firent preuve d'une animosité évidente, mais tandis qu'Akil pris partie de la raison et du calme, Tsuko pris lui partie de la provocation par l'intermédiaire d'un Archon canin tournoyant autour de la prêtresse. Celle ci expliqua au groupe, qu'elle avait suivi les signes du destin en ce lieu, et qu'elle désirait uniquement s'entretenir avec Salvator Hurlement. Une alliance fut entendue, elle donna comme gage de sa bonne foie un morceau de tissu, plein de sang, que certains reconnurent de façon claire, l'uniforme du Sénéchal Néolandus Kalepopolis disparu à la mort du roi !! La prêtresse indiqua également au groupe que Salvator serait détenu par l'Empereur dans un endroit inconnu.

Ne sachant ni où trouver Salvator, ni où trouver l'Empereur, le nouveau groupe décida après réflexion de se rendre dans un théâtre réputé de ce coin pour ses gouts très particuliers en matière de représentation. En direction du théâtre, ils se retrouvèrent nez à nez avec un groupe de milicien d'une quinzaine d'hommes, avec à leur tête un chef assez provoquant. Roy étant en tête, improvisa et tenta d'intimider leur chef, par ses brûlures apparentes et son imposante épée à 2 mains, tentant de se faire passer pour le bras droit de leur chef, l'Empereur. Mais cela échoua, se terminant par un combat déséquilibré pour les miliciens, chacun de nos héros combattant vaillamment. Au final, un milicien ne fut pas tué, mais assommé, afin d'essayer d'en tirer des informations.
Ce combat fût également un moyen pour chacun de mieux mesurer les compétences des autres..
avatar
sylvain
Apprenti

Messages : 24
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 42
Localisation : Lomme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne du Trône Ecarlate

Message  Nicolo le Mar 13 Déc - 1:46

Suite au combat, les membres se soignèrent auprès de Maitre Akil qui, semble t'il, n'inclua pas la prêtresse Laori Vaus, qui se soigna par ses propres moyens. L'interrogatoire du pauvre milicien ne fut pas très productif hormis le fait que l'empereur se tenait en hauteur non loin du théâtre mais que les forces en présence étaient très nombreuses. De plus nous avons appris le nom de son bras droit nommé Jabbyr. Une stratégie fut alors réfléchie et le groupe opta pour l'idée de se faire passer pour un groupe de mercenaires travaillant pour l'empereur et revenant l'informé de l'évolution de leur mission pour lui, option qui nous permettrai de garder nos armes et d'y aller franchement.

Faisant notre chemin, nous avons été interpelé par un boulanger se plaignant de la situation actuelle pour la population qui souffre de la quarantaine et qui souhaite que l'on fasse quelque chose.

Un peu plus loin....
Nous avons donc rencontrer un groupe de miliciens qui, sous l'influence des belles paroles de Kyras Eldenor ont accepté notre histoire ainsi que 20 voiles d'or de droit d'entrée. nous avons donc traversé une zone de plus en plus protégée, nous avons été rejoins par d'autres gardes de plus en plus armé et entrainé. Finalement en nous faisant pénétrer dans une maison en ruine dont il ne restait plus que le rez-de-chaussé et l'escalier, escalier menant par un pont suspendu à un autre étage d'une autre maison, puis un dernier pont qui nous mena au deuxième étage d'une troisième maison transformé en terrasse-balcon, où nous avons vue "l'empereur " autoproclamé ainsi que 8 gardes (sans compter les 8 qui nous suivent dans les maisons pour "couvrir" nos arrières) et Jabbyr, l'empereur étant assis sur son trône et jabbyr avec un couteau ensanglanté près d'une guillotine.

L'empereur, se doutant bien de ne pas nous connaitre, nous a demandé ce pourquoi de notre présence, pensant que nous venions pour prêter allégeance. Des discutions pour expliquer que nous ne tenions ni avec l'une ni l’autre des factions ont donc commencé mais cela ne semblait pas plaire à l'empereur qui finalement demanda pourquoi nous étions là! La prêtresse Laori Vaus pris alors la parole pour Sa personne disant qu'elle savait que l'empereur possédait dans ses sujets une personne qu'elle souhaité rencontrer en la personne de Salvator Hurlement. L'empereur accéda à sa demande à la simple condition qu'on le divertisse.

C'est ainsi que nous nous sommes retrouvés, SANS arme, NI droit à aucun sort, plongé dans une partie de cochon sanglant. Tous nous avons accepté. Ce jeux consiste à attraper un cochon dans un coté de terrain et de l'amener dans un trou dans le camp adverse pour marquer un point. La partie se gagne en 5 points.

La première manche fut bien mené par notre équipe, assommant deux joueurs adverses, en blessant un, et un magnifique but de Kyras alors que les autres membres s'adonnaient à des dons de bourre pif et de torgnole de manière généreuse. On a put ainsi savoir qu'il valait mieux lancer le cochon dans le trou, car les cris étranges émanant du trou proviennent d'un glouton affamé qui a dévoré le premier cochon. (mieux vaut donc ne pas tomber dedans non plus!!)
Pour la deuxième manche nous avons put remarquer que l'équipe local a le droit à des remplaçants car deux membres sont entrés pour regarnir leur rangs. Cette deuxième manche se fit plus dans la douleur, l'équipe adverse ne jouant plus forcèment le ballon, profitant de ses membres expert en coup bas pour frapper les mages et invocateur du groupe. Mais une fois de plus grâce à la force de Roy qui blessa un autre joueur et la rapidité de Kyras nous avons mis un deuxième but.

La troisième manche va alors commencer quand l'empereur décide de faire entrer son bras droit Jabbyr en jeu et qui, d'après les cris de la foule, semble être un gros parti. Nous supportons en nos rang quelques blessés qui donnent encore de leur personne. La stratégie est à priori de se soigner en pratiquant les premiers soins sans magie et de prévoir un nouveau plan d'attaque pour marquer nos prochains buts.

Suite vendredi.
avatar
Nicolo
Padawan

Messages : 83
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 39
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne du Trône Ecarlate

Message  Lapoisse le Mer 18 Jan - 17:14

Après notre victoire au jeu du cochon sanglant, nous avons pu discuter en tête à tête avec ce peintre Salvador. Celui-ci a demandé à ce qu'on l'aide à s'évader des griffes l'auto proclamé empereur.
Après un combat rapide suite à une embuscade dans une des pièces loin des gardes, nous avons maitrisé et pris en otage le faux empereur et libéré le peintre.

Salvador nous appris qu'il avait reçu le sénéchal blessé et qu'il l'avais remis à la famille des Arkonas et que Von Carlo était lui aussi parti furieux voir les Arkonas en ayant appris la présence du Sénéchal là bas. Salvator quitta la ville en compagnie de la prêtresse de Zon Kuton.

Pendant que Henok et Kyras surveillaient leur otage, le reste du groupe alla négocier avec la famille Arkonas afin de voir Von carlo et le sénéchal en échange du faux empereur... Suite à cette "négociation", nous avons eu le droit d'aller dans le donjon privé des Arkonas où étaient enfermés nos 2 personnes recherchées. Évidemment nous avons eu le droit qu'à une ouverture de porte et un débrouillez-vous pour les trouver et revenir.

Nous sommes donc actuellement dans le labyrinthe vivifiant où nous avons d'entrée de jeu été attaqué par des sortes de squelettes pleins de champignons toxiques. Nous nous sommes rendus compte une fois entré dans le labyrinthes qu'il s'agit de salles mouvantes actionnées par des leviers qui font pivoter les salles et que chacune d'elles étaient évidemment piégées...

_________________
Nothing Really Matters
avatar
Lapoisse
Novice

Messages : 13
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 36
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne du Trône Ecarlate

Message  sylvain le Mer 25 Jan - 10:49

En regardant plus attentivement dans cette pièce du donjon qui semble être un cul de sac, nous remarquons une porte dissimulée du même aspect que le mur. Cette porte donne sur une pièce circulaire, avec un couloir d'une largeur d'une personne à l'opposé de l'entrée. En son centre git un bassin circulaire d'une eau noire, ainsi qu'une statue de serpent haute de 3 mètres possédant de multiples paires de bras armés de sabres. Il s'agit d'une représentation de Diamazul, le serpent aux 80 lames.
Pour vérifier qu'aucun piège ne nous attend dans cette nouvelle pièce, Hénock invoqua un animal. Celui ci contourna la statue ..., rien, puis continua en arpentant le couloir en face ..., rien, puis arrivé au coude de celui ci, s'engouffra dans le passage non visible et après quelques secondes ..., un cri féminin perçant suivi de fracas métallique se fît entendre, Hénock percevant la disparition de son invocation. Nous comprîmes qu'un nouveau piège nous attendait.
Après concertation, un plan visant à faire passer une convocation pour déclencher le piège, suivi par Kyras pour l'analyser et le désamorcer fût établis. Tsuko invoqua donc un 'Archon canin', celui ci et Kyras pénétrèrent à leur tour dans la pièce circulaire, et à peine eurent ils atteint le couloir opposé à l'entrée, que la statue pris vie, déployant ses lames et tournoyant sur elle même. Kyras, se précipitant vers le couloir, esquiva de justesse les lames qui remplissaient à présent tout l'espace de la pièce. N'ayant plus de possibilités de retraite, Kyras chercha un mécanisme et trouva un bouton, qu'il activa, mais rien ne changea, les lames tourbillonnaient toujours... N'écoutant que son courage, il continua en compagnie de l'Archon canin ! Le couloir continue après le coude, jusqu'à une porte située à une vingtaine de mètre plus loin. De chaque côté de ce nouveau couloir, en face en face, sont disposés à intervalle régulier (4 de chaque côtés) des alcôves contenant des statues de vierges de fer. L'archon canin s'avance jusqu'à la porte, mais rien ne se passe, puis revient quand tout à coup, arrivé à la hauteur de l'avant dernière paire de statue, l'une d'elle pousse un cri terrible déstabilisant l'archon canin, pendant que de l'autre côté, le corps de la statue s'ouvre en deux, et d'un seul coup six lances sortent de multiples fois transperçant de part en part la pauvre convocation, s'arrêtant nets avant de toucher l'autre statue faisant face. L'archon cacnin disparut alors afin de rejoindre sa dimension. Kyras, comprenant qu'il fallait faire preuve de dextérité fonça à l'extrémité du couloir, et y atteignit la porte sans encombre.
Au bout d'une minute, le piège de la pièce circulaire prit fin, reprenant sa position d'origine. Enock et Tsuko furent les suivants à passer, activant à leur tour le piège des lames, puis de la même manière après l'arrêt de celui ci, ce fût le tour de Roy et de maître Akil. Pendant ce temps, en évitant soigneusement de s'arrêter en face des vierges de fer, Enock rejoignit Kyras à la porte du couloir. N'ayant guère de place pour plus de 2 personnes, Tsuko suivi mais s'arrêta entre 2 alcôves.
Ne décelant aucune magie, ni piège, Kyras ouvrit la porte, donnant lieu sur une nouvelle pièce ornée de représentation d'abeilles...
Nos amis se posèrent de sérieuses questions sur ce donjon, et les pièges mortelles qu'il recèle. Vencarlo et le sénéchal sont ils toujours vivants en ce lieu !!
Enock mit en garde Kyras, détectant une magie puissante dans cette nouvelle pièce.


Suite très bientôt par votre serviteur préféré :face:


Dernière édition par sylvain le Ven 27 Jan - 22:25, édité 2 fois
avatar
sylvain
Apprenti

Messages : 24
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 42
Localisation : Lomme

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne du Trône Ecarlate

Message  Nicolo le Jeu 26 Jan - 0:13

(suite de votre serviteur préféré)

Kyras décida alors de tester cette nouvelle salle et dans une gymnastique parfaite évita quasiment tout les dards des représentations d'abeille qui arrivés tels des flots continus et se réactivant par magie.

Kyras aperçu également Vencarlo dans la salle juste attenante. Il décida alors de traversé la salle avec une acrobatie digne du cirque des lumières bien impossible à reproduire pour les autres. il conseilla de passer rapidement en se protégeant le plus possible des dards. Après de long moments de doute sur le meilleur moyen de faire passer tout le monde notamment Enock et Tsuko. Fatigué par nos débats et impatient de revoir son ami, Roy franchit le pas et traversa la salle sans trop d'encombre, suivit ensuite d'Enock et de tsuko et finalement d'Akil qui malheureusement subit quelques dommages et fut empoisonné.

Les retrouvailles avec vencarlo furent brève et intense, il nous informe être un peu désorienté, dans le temps comme l'espace, perdre un peu la mémoire et et nu hormis une dague et des lances trouvées dans le donjon. kyras prend soin de nous prévenir de ne pas regarder les murs recouvertes d'une reproduction d'une jungle luxuriante mais peuplés de félins en chasse qui nous montrent magiquement notre mort d'une façon atroce.
Après avoir tenté d'apporter une aide magique en lançant une armure du mage sur vencarlo, Hénock se pose hautement la question à savoir pourquoi sa magie ne fonctionne pas sur vencarlo ce qui attire l'attention de ses amis sur des aspect de son anatomie qui font alors comprendre la supercherie et permette de confondre Dame Mélyia Arkonas femme du maître des lieux qui nous dit être notre allié en échange de notre aide pour assassiner son mari et nous informe que celui ci détient en un autre lieux nos amis et qu'il a lancé une créature gardienne contre nous dans le labyrinthe et que celle-ci nous cherche.

Nous continuons alors notre progression pour arriver à une salle avec deux leviers dans le fond et 4 sphères dans des alcôves de couleurs différentes (noir, blanche doré et verte) avec une forte magie d'invocation dessus vue par hénock et analysé par tsuko comme étant des portails. Tzuko teste alors l'une des sphères en y jetant une corde mais celle ci fut alors aspiré et tzuko préféra la lâchée. Kyras après avoir analysé les leviers souleva l'un deux qui fit relevé les sphères de quelques centimètres puis il rabaissa le levier et hénock baissa le sien ce qui fit bouger la pièce.

Le mouvement nous conduit alors à une sorte de lieux servant de poubelle, notre connexion à la salle de la peinture de nos morts ayant changé avec celle des guêpes. nous utilisâmes alors le levier de nouveau pour avoir à la place une petite pièce carré que kyras inspecta rapidement ne voyant pas de pièges puis Henock regarda magiquement avant de se rendre compte qu'une glyphe magique était au sol et qu'elle s'activée par simple lecture ce qui couta au groupe entier une vague d'énergie négative fatiguant leur corps et leurs réflexes.

C'est alors que dame Arkonas décida de nous aider à nous diriger en nous expliquant que la créature nous chercher et aller faire en sorte de nous orienter vers la sortie pour cela il fallait nous tenir dans une pièce précise et la laissée activer les leviers afin de nous ramener à l'entrée. Nous faisons alors selon ses dires retournant en partie sur nos pas et évitant le piège d'une fontaine qu'elle nous dit empoisonné. Avant d'arrivé à la dernière salle nous nous préparons à l'affrontement à l'aide de magie. La créature serai un sphinx noir (guerrier gardien) nommé Sivit d'après dame arkonas.
Nous arrivons alors à notre salle de départ et attaquons d'entrée de jeu le sphinx grâce à la magie de tsuko par un mur de feu et Ed au front. Seulement la créature ne semble pas incommodée par les flammes et semble bien forte pour le pauvre Ed qui est obligé de reculer sous les coup pour laisser passer Roy seul semble t'il capable de retenir la fureur de cette animal. Cependant dans l'attente de l'arrivée de la créature de notre coté du mur, nous sommes surpris lorsque celle ci une fois passée invoqua des ténèbres maudites nous faisant souffrir par la même occasion et empêchant notre action de groupe.

Roy engagea alors le combat avec un désavantage certain, Akil tenta de dissiper ces ténèbres mais sans succès laissant planer le doute dans nos rangs.
Henock parvint à son tour à dissiper ces ténèbres permettant à Akil de soutenir par sa magie nos membres déjà bien blessé alors que Tsuko soigne Ed de ses blessures. Une fois notre vision revenu, la magie fit apparaitre deux archons canin qui frappèrent la créature dans un duo alors que Kyras et Roy en forme un deuxième, dame Arkonas volant au dessus de la mêlée prête main forte à sa façon.

Une fois la créature morte, Kyras ramassa ce qu'il put sur son corps en vue de ce qui pourrait nous servir alors que nous nous mettons déjà en partance vers le couloir qui nous mènerai de nouveau vers la sortie.

Suite bientôt par notre serviteur émérite.

_________________
La mort est une fin, la vie est plus drôle car c'est une éternelle souffrance entre mes mains .
avatar
Nicolo
Padawan

Messages : 83
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 39
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne du Trône Ecarlate

Message  Lapoisse le Jeu 8 Mar - 12:36

Une fois en dehors du labyrinthe, nous avions que Glorio Arkonas nous y attendait en compagnie de ses 4 cousins ainsi que la statue animée de l'éléphant grâce à sa vision de notre groupe par le biais de l'anneau d'esquive.
Affaiblis par la glyphe de douleur et notre combat précédent, nous nous attaquâmes à 3 des cousins (dont 2 juchés sur l'éléphant) pendant que Melyia combattait à l'étage en vol son autre cousin ainsi que Glorio qui semblait être son frère.

Leur incroyable résistance à toute magie et leur capacité naturelle à se défendre rendirent ce combat le plus difficile de notre histoire et quand finalement l'un d'entre eux mordit la poussière , sa véritable identité fut dévoilée : Enock reconnut immédiatement un Rakshasa, un fiélon avec les doigts qui se plient vers l’arrière et son visage bestial.
Un autre rakshasa s'écroula d'agonie et l'éléphant fut également éliminé se retransformant en petite figurine mais la bataille était perdue : Melyia avait échoué sa prise de pouvoir et Glorio nous invita à nous rendre et à "discuter". Il ne resta que Glorio et l'un de ses cousins en vie (ce dernier portant une haine particulière a Tsuko qui l'a maudit grâce au bâton merveilleux lui faisant pousser des feuilles sur tout son corps).

Glorio Arkonas fit de nous ses "invités" assignés à sa résidence. Ses plans étaient clairs : se servir de nous pour assassiner la reine et prendre le contrôle de la ville; nous devions lui donner notre réponse le lendemain. La fuite étant quasi impossible, notre choix fut rapide : notre seul espoir était de l'attaquer demain matin.
L'un des serviteurs de Melyia nous contacta; il s'agissait d'un serpent ayant pris l'apparence d'une dague que nous possédions depuis quelques mois déjà (dague appartenant au déserteur de l'armée). Elle nous fit part qu'elle était prisonnière derrière l'un des murs du chemin menant au labyrinthe gardée par un geôlier.
Le lendemain la courtoisie fut brève entre nous et Glorio arkonas : aussitôt dans la pièce, il lut comme dans un livre ouvert les pensées meurtrières de Roy et le combat débuta. Arrogant malgré notre supériorité numérique, Glorio Arkonas fut vaincu par nos efforts combinés, son corps et son arme brisés.


_________________
Nothing Really Matters
avatar
Lapoisse
Novice

Messages : 13
Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 36
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

histoire de cendre ; tome 4

Message  darksimon le Ven 19 Avr - 14:00

Résumé de la campagne du trône écarlate

Histoire de cendres ; tome 4

les PJs ont fuis korvosa après avoir libérés Vencarlo Orisini et le sénéchal Néolandus Kalépopoulis,
Ses derniers vont se cachent chez des amis à Harse, là le sénéchal leurs confirment leurs doutes sur la reine Iléosa, c'est bien elle qui est l'instigatrice de tous les malheureux de la ville mais aussi qu' elle est sous l'influence de la couronne de crocs, un puissant artefact qu'elle aurai retrouvée dans les catacombes du château,
les Pjs se chargent de collecter des informations sur cet artefact auprès des seul détenteurs de cette connaissance qui n'est autre que le peuple des shoantis, ils se dirigent donc vers le plateau de shorval avec comme seul contact le chaman Mille-Os qu'ils avaient déjà rencontrés et aidés.
Après un halte dans la cité de Kaer-Naga pour ce préparer au mieux à leur expédition, la communauté hétéroclite permit au groupe de s'équiper et de vendre en armes, objets magiques et sorts.
Le premier contact avec les shoantis fut des plus laborieux mais la rencontre avec Mille-Os, chaman des skoan-Quahs, permit de mieux appréhender ce fier peuple. Ils apprirent que seul le dernier chaman du soleil des Sklar-Quahs pourrai leurs apprendre la véritable histoire sur les crocs.
Mais qu'il ne leur parlerai que si ils deviennent de vrai shoanti. C'est aussi que leur périple commença dans les terres cendres. Chaque rencontre avec les différentes tribus amena son épreuve pour être accepter en temps que nouveaux shoantis. Ils durent donc affronter les dangers du désert, combattre des abominations, chevaucher le mythique gueule-cendrée, ver géant des sables, défendre et aider les différents clans. Mais surtout montrer leurs valeurs morales, leurs forces de caractères et leurs déterminations dans les épreuves à tous les clans mais surtout à passer la méfiance et l' animosité de certains shoantis, Krojun mangue-victime héros des Sklar-Quahs en premier. La réussite de toutes ses épreuves et surtout de la dernière, l'épreuve du totem du clan du soleil permit au groupe de se faire accepter et de devenir shoanti et surtout membre des Sklar-Quahs. Leurs interventions pendant l 'attaque du village par des assassins envoyés par la reine scella leurs intégration parmi le peuple shoanti.
C'est aussi que le chaman du soleil leurs permit de connaître l'histoire des crocs de Kazavon.

_________________
WARMASTER
avatar
darksimon
Padawan

Messages : 62
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 45
Localisation : LE Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne du Trône Ecarlate

Message  darksimon le Lun 20 Mai - 8:16

résumé du tome 5 de la malédiction du trône écarlate

Les PJs reçoivent enfin les connaissances du chaman du soleil lors d'un rituel shamanique ou l'histoire des crocs leurs et révélés. Grâce à leur lien avec Zellara et le monde des esprits, ils reçoivent la bénédiction du monde des esprits pour leur quête futur. Ils doivent trouver la seul arme qui peut détruire la puissance de la couronne des crocs portée par la reine Iléosa. Sérithtial l'épée sainte se trouve toujours en Balafre, la citadelle maudite de Kazavon. Ils se lancent alors dans les terres de Belkzen, patrie des hordes d'orques. Ils seront guidés par Korjun mais ils ne purent éviter de croiser une armée d'orque qui se diriger vers les terres des shoantis. Acculer à une position défensive, encerclé par les patrouilles orques, ils rencontrent les membres de l'église de Zon-kuthon, Sial le comte des l'ombres et son acolyte Laori Vaus. Qui offrent leur aide au groupe pour retrouver Sérithtial et de défaire la reine en échange de leur présence dans cette quête. Après bien des palabres le groupe accepte leur offre mais les shoantis quitte le groupe pour prévenir leur peuple de la menace orque.
La traversée des terres orque se déroule entre combats sporadiques et cache-cache avec les forces orques. Mais enfin le groupe arrive en vue de l'impressionnante citadelle de Balafre.

_________________
WARMASTER
avatar
darksimon
Padawan

Messages : 62
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 45
Localisation : LE Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

résumé du tome 5 de la malédiction du trône écarlate

Message  darksimon le Dim 9 Juin - 5:17

La citadelle de Balafre se dresse intact au centre d'un lac noir au coeur d'un volcan éteint. Son approche se fait par un pont enjambant lee eaux du lac. Mais son accès est défendu par une barbacane en ruine. L'approche désinvolte des PJs, ne leurs permet pas de déjouer l'embuscade d'un groupe d'orques qui se caché dans ses ruines. Le combat fut rapide et d'une violence sauvage. Après un bref repos, le groupe s'engagea sur le pont sans prendre aucune protection. La première manifestation ne se fit pas attendre. Un tourbillon d'esprit se matérialisa autour du porteur du tarot magique, il ne put protéger l'esprit de Zellara qui fut arrachée de son tarot et emportée en la citadelle.
Sans s'apitoyer, les joueurs continuèrent leurs progression vers la porte principale qui a leur surprise s'ouvrit à leur approche pour déverser un bataillon de gardes squelettiques en ordre de bataille.
Le combat fut intense mais révéla au groupe que ses morts-vivants étaient puissamment protégés contre tout vade-retro à la grande stupéfaction des prêtres de la mort de Zon-kuthon.
La prise des portes fut une suite de combat sanglants contre la garde élite, des minotaures squelettes, mais grâce à l'emploi de magie. Les PJs prirent pied dans les murs de Balafre.
Etant déjà au premier étage, l'exploration de la citadelle commença par une suite de couloirs et de pièces vides sans intérêt. Mais ils découvrirent rapide le grand hall, où trône un puissant esprit qui s'avérer être l'esprit primaire du château. Le combat ne pouvant être gagné les héros durent se replier en désordre. L'analyse des prêtres permis de comprendre que cet esprit est enchaîné au château et donc qu il était indispensable de détruire ses ancres avant de l'affronter.
Donc les PJs se mirent à la recherche des ses puissants serviteurs avec les quelques indices qu'ils avaient en leur possession.
Ils se rendirent compte que la citadelle elle-même se manifester à travers des esprits qui sortaient des murs et qui attaquaient les êtres vivants. En essayant de s'orienter dans le dédale de couloirs et de pièces, ils retournèrent vers l'entrée où ils trouvèrent le corps de Mandraivus, le destruteur de Kazavon
mais son esprit devenu une âme en peine durant ces siècles de captivité attaqua de suite.Il fut terrasser ce qui permit de récupérer son armure céleste. Les cuisines fut aussi le théâtre d'un âpre combat avec des goules de braise qui calma l'impétuosité des prêtres de la mort. Puis le groupe se retrouva dans la cour centrale pour enfin comprendre l'architecture complète de la citadelle qui se découpe en quatre bâtiments : le bastion centrale d'où ils sortaient, une petite aile sur la droite, un grande bâtiment à gauche et devant eux le donjon centrale.
Mais alors qu'ils étaient en admiration, les gardiens ailés du château leurs tomba dessus, de grandes gargouilles à 4 bras. Sans suivi un bruillant combat qui réveilla le véritable danger de la cour. Belshallam, un dragon umbral sorti de sa tanière et fit face aux PJs, qui pour la plus part fuir devant l'aura de terreur du dragon. Seul les plus courageux commencèrent le dialogue avec le grand ver.

_________________
WARMASTER
avatar
darksimon
Padawan

Messages : 62
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 45
Localisation : LE Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Campagne du Trône Ecarlate

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum